«

»

Mai 14

Cinéma allemand contemporain : une étonnante authenticité !

  Pour la deuxième année consécutive, plus de 100 élèves germanistes des classes de  Troisième, Seconde et Première de quatre établissements de Carcassonne, les Lycées Paul Sabatier, Jules Fil et Stanislas ainsi que le Collège Jules Verne se sont rendus au Cinéma le Colisée, le 30 avril et 7 mai dernier pour y voir deux films de 2017, Berlin Rebel high School et Amélie rennt des réalisateurs allemands Alexander Kleider et Tobias Wiemann. Ce projet a pu voir le jour grâce au travail de coopération entre le Goethe-Institut de Paris, de Toulouse, les différents établissements de la ville de Carcassonne et le Lycée Paul Sabatier qui s’est chargé d’organiser ces sorties grâce au travail de médiation de Mme Paegelow Isabelle, professeur d’allemand au Lycée Paul Sabatier.

 La diffusion de ces films contemporains, en version allemande sous-titrée, a pour objectif de sensibiliser nos élèves à des sujets d’actualité, comme celui de l’handicap causé par la maladie dans le film Amélie rennt, film très apprécié par la majorité d’entre eux et de l’école de la Seconde Chance, la SFE (Schule für Erwachsene : Ecole pour les adultes) dans le film documentaire Berlin Rebel qui présente plusieurs jeunes Allemands en échec scolaire. Cette école, créée en 1973 à Berlin leur  propose une préparation intense et originale pour repasser et obtenir le Baccalauréat (Abitur) et ainsi avancer dans la vie professionnelle. Ce film documentaire, très réaliste et didactique a tout particulièrement touché nos élèves qui ont été sensibles à la présentation de ces destinées humaines.

Suite à la diffusion de ces films, le travail pédagogique amorcé dans chaque classe et établissement impliqué sera approfondi  par l’enseignant d’allemand de chacune des classes ayant vu le film.

Le lycée Sabatier, à l’origine de ce projet, recevra le lundi 28 mai,  Mme Asselin, Attachée culturelle du Goethe–Institut de Toulouse, pour une rencontre et des échanges fructueux avec les groupes germanistes de Seconde des classes de  201, 202, 209 et 210.

Mme Paegelow, responsable du projet Cinéma allemand.