«

»

Jan 20

« Danser pour dépasser les stéréotypes ». L’association Handidanse rencontre des élèves du lycée P. Sabatier.

 

IMG_20170118_102630

« La danse, est pour moi un chemin vers la guérison » (Thibaut danseur, atteint d’un  handicap moteur)

 

« Quand je danse,  c’est comme si je me voyais dans un miroir » (Odette, danseuse, malvoyante)

 

« Je suis toujours étonnée de me voir danser c’est comme si mon corps n’avait plus de handicap » (Julie, danseuse, atteinte d’une infirmité motrice cérébrale)

Ce mercredi, devant un parterre très attentif et ému, les danseurs de l’association « handidanse », échangeaient avec les élèves de 205.

Dans le cadre du projet « une ville durable est une ville solidaire », mené depuis le début de l ‘année au lycée, les différents groupes devaient présenter une association qui œuvre à la réduction des inégalités au sein de la ville. En effet, le développement durable ne se réduit pas à la simple  protection de la planète, un modèle de  développement n’est durable que s’il permet le bien être de tous, et donc la réduction des inégalités.

Lucile Arnaud, élève de la classe, a décidé de nous présenter l’association « Handidanse », qu’elle a intégrée cette année. La particularité de cette association est de dépasser les clichés sur le handicap et de faire danser ensemble, des valides et des non valides, quel que soit le handicap.

Lisa Belliato, fondatrice de l’association et professeur de danse, nous explique son choix : « je me suis rendue compte que rien de tel n’existait ici, je me suis formée, puis  j’ai eu envie de le créer  à Carcassonne  ».

Créer des ponts grâce à la danse, dépasser ses difficultés physiques,   danser ensemble, c’est dans ce très bel univers poétique que nous entraîne Lisa Belliato.

La classe a pu visionner des extraits du spectacle de l’association.

En guise de conclusion,  Thibaut, danseur en fauteuil leur a dit :

« je ne parlerais pas d’inégalités physiques entre nous, mais de différences…

A vous aussi,  quelles que soient vos difficultés, de ne pas buter sur ces difficultés, mais de les dépasser et d’en faire une force ».